mercredi 6 octobre 2021

Et si on reparlait (enfin) du déclin de pétrole, interview de Mathieu Auzanneau

 

Dans 25 ans, c'est Mad Max

Je fatigue...

    Bon, je l'avoue, je fatigue un peu. Cela fait presque 20 ans que je me passionne pour la transition énergétique, rendue nécessaire par l'épuisement des énergies fossiles, et l'on continue de me sourire gentiment lorsque j'en parle (du moins les gens gentils). L'alternative, ce sont des "gens" sur les réseaux sociaux, élevés dans la terreur du climat, incapables de lire un post de plus de 5 lignes, qui me répondent agressivement avec des gifs ou des mèmes débiles. Le pire, c'est quand j'écris des articles optimistes et que je me fais insulter pour cela, tellement les "gens" se délectent à l'idée de la catastrophe climatique.

    J'ai tout mis sur mon site, les chiffres, les documents, tout, y compris des rapports du gouvernement, des rapport de l'Agence Internationale de l'Energie, des rapports des armées et des services de renseignement, tout ce que je trouvais après avoir longuement cherché, et ce depuis 12 ans ! 

    Sur mon premier site (Transitio.net), l'un de mes articles sur le sujet "Pics de production, le vertige de la transition énergétique", a eu plus de 12.200 lecteurs !

    En août 2011, j'avais mis en ligne le rapport de l'Agence International de l'Energie qui annonçait qui le pic de production du pétrole venait d'être passé : Rapport 2010 Agence Internationale Energie. Le pic a été repoussé du fait de l'exploitation des gaz de schiste et autres schistes bitumineux qui ne tiennent plus leurs promesses à présent, et en 2018, l'AIE tirait de nouveau l'alarme !

    Le 14 septembre dernier (2021), RFI publiait un article intitulé :"Uranium: le spectre d’une pénurie fait monter les prix". J'avais déjà signalé en 2012 que le pic de production de l'uranium avait été dépassé dans les années 90  et j'avais, entre autre, donné à lire cet article publié en 2009 sur le site du MIT : "La crise nucléaire à venir. Le monde manque d'uranium et personne ne semble l'avoir remarqué."

Vous aimez les catastrophes ? Alors choisissez !

    L'indispensable lutte contre changement climatique a monopolisé les esprits. C'est très bien, mais d'une part les gens ne semblent pas comprendre que la nécessaire décarbonation passe par le remplacement urgent des énergies fossiles, et que d'autre part, la fin des énergies fossiles avec toutes les catastrophes que cela induira, arrivera probablement bien avant que le climat ne cause un grand péril. Le pétrole ce n'est pas seulement les voitures, c'est aussi l'agriculture (engrais), la santé (médicaments) et j'en passe !

C'est précisément de cela que parle Mathieux Auzanneau sur la vidéo ci-dessous.

    A propos de la décarbonation, j'ai même pris la peine de traduire cette année un article publié sur le fameux "Bulletin of the atomic scientists" qui expliquait que dès à présent la décarbonation était techniquement possible. Lire :"Pourquoi Bill Gates et John Kerry ont tout faux à propos du changement climatique".

    Bon, je voulais écrire un article court, à l'attention de ceux qui ne lisent pas plus de 5 lignes. C'est raté !

    Essayez tout de même de regarder l'interview de Mathieux Auzanneau, qui lui aussi, travaille sur ce sujet, depuis plus de 20 ans.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire